Lorsque les maisons prennent du temps à se vendre et qu’il y a beaucoup de vendeurs, mais peu d’acheteurs, cela peut valoir la peine de rénover.

Marché de vendeurs

À l’inverse, lorsque les maisons se vendent rapidement et que les acheteurs se livrent une guerre d’enchères pour mettre la main sur les rares propriétés sur le marché, rénover devient peut-être superflu.

Prenons l’exemple actuel des copropriétés de la Rive-Nord (région de Montréal).

Selon les statistiques de l’Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec, le délai de vente moyen est passé de 81 jours en février 2020 à seulement 30 jours en février 2021. De plus, pendant la même période, le nombre d’inscriptions en vigueur est passé de 844 à 366. Enfin, le prix médian de vente a grimpé de 199 900 dollars à 250 000 dollars.

Dans ces conditions, si vous êtes vendeur, il ne sert à rien de vous casser la tête : il vaut mieux mettre en vente votre propriété telle qu’elle est, puisque de toute façon, elle risque de se vendre rapidement et à un bon prix...

VOIR LA SUITE.....

https://www.journaldemontreal.com/2021/03/23/faut-il-renover-avant-de-vendre

Par Guy Harton