La surchauffe immobilière n'est pas une illusion. Un rapport publié par Royal LePage confirme une augmentation historique des prix des propriétés immobilières du Grand Montréal et du Québec. Cependant, cette hausse ralentira. « L'augmentation des prix devrait s'estomper au cours des prochains trimestres, tranquillement », confirme Dominic St-Pierre, vice-président et directeur général de Royal LePage au Québec.

À l’heure actuelle, l’inventaire des propriétés est très bas. « On voit très peu d’offres spéculatives présentement sur le marché. Il y en a, mais pas dans les taux qui sont renversants », précise Dominic St-Pierre.

La pandémie a modifié les habitudes des propriétaires et également des locataires. « Le marché était tellement rapide que, typiquement, les clients mettaient leur propriété à vendre et après commençaient à regarder une autre propriété. Là, ce qu’on a vu, c’est que les gens essayaient de trouver leur [nouvelle] propriété avant de mettre leur propriété [actuelle] à vendre », explique Dominic St-Pierre.

Le ralentissement de la hausse des prix surviendra en banlieue montréalaise et dans les autres régions du Québec. Malheureusement, la tendance haussière se poursuivra pour le marché montréalais.

 

A SUIVRE...

https://ici.radio-canada.ca/ohdio/premiere/emissions/tout-un-matin/segments/entrevue/363445/immobilier-surchauffe-maisons-proprietes

Par Guy Harton